Aux dires de SwissHoldings, d’Économie suisse et des dirigeants de multinationales, « les mesures volontaires sont amplement suffisantes pour garantir le respect des droits humains et de l’environnement » !

 

Pensez-vous que cette affirmation soit partagée par les familles des 102 décédés en 2016 dans les mines de Glencore et celles de LafargeHolcim et ses sous-traitants ?

 

Et qu’en pensent les enfants Togolais qui récoltaient de l’or affiné par l’entreprise suisse Valcambi, ou ceux des plantations de cacao en Côte d’Ivoire dont les fèves récoltées finissaient dans les usines de Nestlé ?

 

Ces 6 dernières années, 32 multinationales suisses ont été impliquées dans pas moins de 64 violations des droits humains ou de l’environnement.

 

Le communiqué de presse ci-joint ainsi que le feuillet d’information donnent plus de détails sur notre analyse et nos revendications à propos de l’initiative pour des multinationales responsables.

  Les entreprises suisses violent régulièrement les droits humains (un téléchargement) Factsheet_KoVI_F.pdf (un téléchargement)