De nouvelles images gênantes en provenance du Pérou montrent comment, pendant les fêtes de fin d’année, des agents de sécurité de Glencore lancent des pierres sur des paysannes indigènes pour les chasser de leurs propres terres.

Il s’agit de la même mine qui faisait les gros titres en avril dernier : déjà à ce moment-là, 40 policiers et employés de Glencore avaient violemment expulsé des femmes péruviennes afin de pouvoir agrandir sa mine de cuivre.

https://initiative-multinationales.ch/actualites/glencore-chasse-des-paysannes-indigenes-a-coup-de-pierres/