En septembre 2017, Public Eye mettait en lumière les pratiques douteuses de Gunvor au Congo. Prudents, nous formulions nos soupçons sous forme de question : le négociant genevois a-t-il orchestré le versement de pots-de-vin au clan présidentiel afin de faire main-basse sur l’or noir congolais, si lucratif ? 

Découvrez en ligne, et en images, notre grande enquête :

http://www.publiceye.ch/fr/