Poussières dans l’air et sols pollués: La diligence raisonnable de Glencore au Congo est incomplète

Le groupe suisse de matières premières Glencore, avec ses mines de cuivre et de cobalt, continue de polluer l’air et le sol autour de la ville de Kolwezi en République démocratique du Congo. Selon le dernier rapport de Pain pour le prochain et Action de Carême, la situation en matière d’approvisionnement en eau et de pollution d’une rivière s’est toutefois améliorée. Néanmoins, les deux organisations notent que la diligence raisonnable de Glencore en matière de droits humains et de l’environnement est incomplète. L’initiative pour des multinationales responsables, qui est en discussion au Parlement, pourrait y remédier.

Selon les Principes directeurs des Nations Unies pour les en­treprises et les droits humains, Glencore devrait faire une dili­gence raisonnable en quatre étapes : 1) identifier les risques ; 2) agir en conséquence ; 3) faire un suivi par des indicateurs ; 4) rendre compte des analyses et des mesures adoptées.

pour en savoir plus: 18_11_27_MM_Glencore_Congo_F_DEF.pdf (19 téléchargements)   Rapport_Glencore_Congo_Résumé_F.pdf (18 téléchargements)