« Une maigre nourriture, c’est la vie des pauvres. Les en priver, c’est commettre un meurtre. C’est tuer son prochain que de lui ôter sa subsistance… » Siracide 34, 21-22

Chères lectrices, chers lecteurs,

J’espère vivement que ma lettre vous trouve en bonne forme malgré cette pandémie qui se prolonge. Dans cette lettre je souhaite vous faire part de ce qui occupe le Secaar actuellement, et en particulier mon récent voyage au Burkina. J’aimerais également partager avec vous une réflexion sur le phénomène de la triple exclusion qui touche les paysan.ne.s du Sud et pour lequel l’agroécologie a déjà des solutions et en cherche toujours davantage.

la suite … LN6_ThibaudRossel_6.pdf (4 téléchargements)