Bienvenue au Service Terre Nouvelle de l’Église protestante de Genève.

Jésus-Christ libère et réconcilie. Il appelle les hommes et les femmes à le suivre et à une vie en communauté solidaire, marquée par la justice, la paix et la sauvegarde de la création.
A partir de ce principe, le Service Terre Nouvelle a pour but de faire vivre en son sein sa vocation de mission, d’entraide et de développement, en relation avec les Églises partenaires.

 

 

 Plus d’informations sur cette campagne

https://www.dmr.ch/echange-communautaire/sillons-espoir-campagne-dm-eper-1951.html

 

 

 

 

 

 

 

Les multinationales doivent être tenues responsables de leurs abus

Glencore pollue l’air en Zambie et des rivières au Congo. La multinationale bâloise Syngenta vend des pesticides toxiques, interdits depuis longtemps chez nous. Des multinationales ayant un siège en Suisse continuent de violer les droits humains et d’ignorer les standards environnementaux minimaux. L’initiative pour des multinationales vise une évidence : lorsque des multinationales profitent du travail des enfants ou polluent des rivières, elles doivent rendre des comptes.

pour en savoir plus  https://initiative-multinationales.ch/

L’initiative pour des multinationales responsables vise une évidence : lorsque des multinationales comme Glencore polluent des cours d’eau ou détruisent des régions entières, elles doivent répondre de leurs actes !

Le lobby des multinationales engage 8 millions contre notre initiative et diffuse des contre-vérités. Commandez maintenant un drapeau afin de rendre le soutien à l’initiative encore plus visible. Ensemble, nous pouvons gagner la votation

https://initiative-multinationales.ch/drapeau/

 

Pesticides interdits : l’hypocrisie toxique de l’Union européenne

Grâce à des données exclusives, Public Eye et Unearthed révèlent l’ampleur des exportations de pesticides interdits depuis l’Union européenne. Notre enquête montre l’hypocrisie d’un système législatif qui permet aux sociétés agrochimiques de continuer à inonder des pays en développement ou émergents de substances jugées trop dangereuses pour être utilisées dans l’UE. Le géant bâlois Syngenta est le numéro un de ce commerce.

La suite…  https://www.publiceye.ch/fr/thematiques/pesticides/pesticides-interdits-ue?pk_campaign=Pestizidexporte&pk_source=nl&pk_medium=nlfr&pk_content=read&vgo_ee=Y6McLAuFtdC9jveqfl0c3GNPrEJDxQZmemvGZrzU8KI%3D

Vague d’empoisonnements en Inde

Il y a deux ans, nous révélions que des centaines de cultivateurs de coton avaient été intoxiqués à Yavatmal, en Inde centrale. En cause : un cocktail de pesticides hautement toxiques, parmi lesquels figurait le Polo de Syngenta. Le géant bâlois de l’agrochimie avait exporté son dangereux insecticide vers l’Inde alors que celui-ci était interdit en Suisse à cause des dangers qu’il présente pour la santé humaine et l’environnement. De nouvelles recherches et des documents officiels des autorités indiennes ont permis de constater que le nombre de cas d’empoisonnement au Polo est en fait nettement plus élevé que ce qui avait été révélé jusqu’ici.

plus d’informations  https://www.publiceye.ch/fr/thematiques/pesticides/yavatmal-nouvelles-revelations-sur-le-role-du-pesticide-de-syngenta?pk_campaign=yavatmal_pestizide_beschwerde&pk_source=nl&pk_medium=nlfr&pk_content=read&vgo_ee=Y6McLAuFtdC9jveqfl0c3GNPrEJDxQZmemvGZrzU8KI%3D

 

Déclaration sur les droits des paysan·ne·s : la Suisse doit harmoniser politique extérieure et engagements internationaux

Le 27 août 2020 – Le paradoxe est frappant : les paysans et paysannes, principaux pourvoyeurs de nourriture du monde, sont les premiers à souffrir de la faim et de l’extrême pauvreté dans de nombreux pays. Conscientes de cette situation, les Nations Unies ont adopté en 2018 une Déclaration* pour garantir leurs droits. La Suisse s’est engagée à la mettre en œuvre. Or, une étude mandatée par plusieurs ONG helvétiques montre que sa politique extérieure laisse beaucoup à désirer dans ce domaine. Ces organisations ont présenté aujourd’hui les résultats de l’étude aux offices fédéraux concernés.

La suite … Déclaration....pdf (5 téléchargements) et La-politique-extérieure-de-la-Suisse-et-la-Déclaration-de-lONU-sur-le-droit-des-paysans_résumé-de-létude.pdf (21 téléchargements)

 

Formation en théologie interculturelle

Se préparer et s’équiper en vue de la rencontre interculturelle : la formation qui sera dispensée à l’Institut œcuménique de Bossey propose de vivre l’interculturalité ensemble. La forme atelier sera privilégiée et les enseignements donnés en tandem (interculturels et/ou interdisciplinaires). Un défi inédit pour toutes et tous, de tous les horizons. Cette formation est organisée par DM-échange et mission, l’Opf, Témoigner ensemble à Genève, l’Institut de Bossey et le Défap.

flyer : Flyerformationthologieinterculturelle.pdf (18 téléchargements)

 

 

Comment cultiver du blé sans dépendre des multinationales ?

Pourquoi le gluten est-il devenu un problème pour la santé ?

Les semences paysannes sont-elles interdites ?

Qui sont les géants de la boulangerie industrielle ?

La baguette « tradition » et les pains surgelés sont-ils si différents ?

Telles sont les questions que l’on se pose lorsque l’on achète son pain quotidien…

Un livre tente d’y répondre « Notre pain est politique »

Véritable guide nous emmenant de la sélection du grain jusqu’à la cuisson du pain, ce livre permet de comprendre l’impasse nutritionnelle, écologique et sociale de l’industrie boulangère.

Et, à partir des blés paysans, de découvrir la force collective de celles et ceux qui font autrement.

Pour en savoir plus : Notre-pain-est-politique.pdf (39 téléchargements)

http://www.zite.fr/parutions/notre-pain-est-politique/

 

Vision commune Terre Nouvelle